powered with by børding

Javascript ist deaktiviert. Dadurch ist die Funktionalität der Website stark eingeschränkt.
SHARE

News

Olivia Guyot Unger
Interview  | 

« (…) L’Etat estime que la lutte contre les maladies liées à une mauvaise organisation du travail (burn out, etc.) passe, notamment, par l’enregistrement précis du temps de travail des collaborateurs. »

FER Genève

Olivia GUYOT UNGER
Directrice Conseils juridiques (SAJEC), titulaire du brevet d’avocat
Fédération des Entreprises Romandes Genève (FER Genève)

Olivia Guyot Unger, spécialiste en questions de droit du travail, nous a expliqué ce que l’intéresse le plus dans ce domaine. Dans l’interview, elle parle de la flexibilisation de l’organisation du travail – et des conséquences qui en résultent. En plus, elle donne l’exemple d’un contrat de travail – le CCT.

1. Racontez-nous votre parcours professionnel

Qu’est-ce qui vous a motivée à vous intéresser au droit du travail ?

Le hasard : Lorsque j’étais avocate associée dans une petite étude d’avocats à Genève, nous conseillions également nos clients existants pour des questions et des litiges de droit du travail. J’ai très vite éprouvé beaucoup d’intérêt pour ce domaine du droit. Par ailleurs, à l’exception du contrat de vente, le contrat de travail est le contrat le plus souvent conclu par l’ensemble de la population.

Qu’est-ce que vous intéresse le plus dans ce domaine ?

La relation humaine que lie chaque employeur avec chaque employé dans le cadre de rapports de travail.

2. Quelles conséquences résultent d’une flexibilisation de l’organisation du travail concernant les réglementations du droit du travail ?

Dans un contexte de la déresponsabilisation de plus en plus marquée de la part des individus et de son corollaire, l’hyper réglementation des règles de vie en société, l’Etat estime que la lutte contre les maladies liées à une mauvaise organisation du travail (burn out, etc.) passe, notamment, par l’enregistrement précis du temps de travail des collaborateurs.

D’autre part, dans le domaine de la sécurité sociale, les Etats concluent des conventions internationales censées coordonner et simplifier les régimes juridiques applicables. Cependant, cette réglementation, en raison de sa complexité, entrave dans les faits la libre circulation des personnes, des biens et des services.

3. La convention collective de travail (CCT) : De quoi s’agit-il exactement et qu’est-ce qu’elle règle ?

Une CCT est un contrat passé entre une ou plusieurs associations d’employeurs ou un employeur d’une part et une ou plusieurs associations de travailleurs (syndicats) d’autre part. Ce contrat règle partiellement ou exhaustivement les conditions de travail, en particulier les salaires, ainsi que les relations entre parties contractantes Historiquement, les CCT visaient à garantir la paix du travail, c’est-à-dire à empêcher les mesures de lutte collective telles que les grèves.

4. À qui s’adresse votre conférence?

Aux personnes en charge des ressources humaines dans les entreprises, aux patrons, aux employeurs, aux employés, aux juristes et, plus généralement, à toute personne impliquée ou intéressée aux questions de droit du travail.

We our sponsors

Feel the magic

Mit dem Newsletterabo immer am Puls des Geschehens.

We our partner

der alt-Text

Anzeigen

Die 3 aktuellsten Branchenjobs