powered with by børding

Javascript ist deaktiviert. Dadurch ist die Funktionalität der Website stark eingeschränkt.
SHARE

News

Ghislain de Kerviler
Interview  | 

«La garantie d’une bonne protection en voyage constitue aussi un atout en tant qu’employeur, pour attirer une nouvelle génération de talents plus mobile et mondialisée. »

International SOS Foundation

Ghislain de Kerviler
International SOS Foundation

«La garantie d’une bonne protection en voyage constitue aussi un atout en tant qu’employeur, pour attirer une nouvelle génération de talents plus mobile et mondialisée. »

Ghislain de Kerviler, de International SOS Foundation, nous donne non seulement un aperçu des objectifs de son organisation, mais nous explique aussi pourquoi il est de plus en plus important pour les employeurs de connaître et de prévenir les risques médicaux et sécurité à l’étranger.

La Fondation International SOS est un organisme indépendant, créé grâce à une dotation d’International SOS en 2011. Quels sont ses objectifs et sa mission?

La Fondation International SOS mène des activités de recherche sur les risques médicaux et sécurité liés à la mobilité internationale au travail. Elle a pour but d’informer les employeurs de leurs responsabilités et de sensibiliser le marché au devoir de protection des entreprises envers leurs employés, particulièrement lors de leurs déplacements à l’étranger.

En quoi le devoir de protection est-il un sujet d’actualité pour le marché Suisse?

Dans un contexte de mondialisation croissante, il est de plus en plus important pour les entreprises de connaître et de prévenir les risques médicaux et sécurité à l’étranger. Souvent, les employeurs ignorent qu’ils s’exposent à des dangers différents de ceux rencontrés dans leur pays d’origine, et les exigences qui en découlent. Il est donc nécessaire de disposer d’un système efficace de prévention et d’assistance : toute perturbation de l’activité représente un coût opérationnel et financier pour l’entreprise. D’autre part, la garantie d’une bonne protection en voyage constitue aussi un atout en tant qu’employeur, pour attirer une nouvelle génération de talents plus mobile et mondialisée.

Vous nous avez parlé du nouveau Livre Blanc de la Fondation. Dans quelle mesure est-ce un outil important pour les organisations Suisses?

Aujourd’hui, il est essentiel pour la compétitivité d’une entreprise à l’international de mettre en place une bonne prévention des risques. C’est pourquoi notre nouveau Livre Blanc, publié en partenariat avec l’Union Patronale Suisse avec le support de Switzerland Global Enterprise et d’economiesuisse, est conçu de manière à guider les employeurs dans cette démarche. Il fournit aux décideurs des témoignages pratiques d’entreprises Suisses, une explication du cadre légal sur le sujet, ainsi qu’une checklist pour évaluer sa politique de gestion des risques à l’étranger.

Pour les visiteurs: pourquoi ne faudrait-il pas manquer votre stand et votre conférence lors du Salon RH Suisse 2018?

A 9h15 sur le Forum 2, nous animerons une table ronde sur le devoir de protection à l’occasion du lancement de notre Livre Blanc pour la Suisse Romande, « Looking after your mobile workforce in a global economy ». Plusieurs intervenants et experts aborderont les enjeux principaux du sujet pour les entreprises, et nous offrirons au public un exemplaire papier de notre Livre Blanc.

Avons-nous éveillé votre curiosité? Rencontrez International SOS Foundation au Salon RH 2018! Ils seront  à votre disposition sur le stand D.01.

We our sponsors

Feel the magic

Mit dem Newsletterabo immer am Puls des Geschehens.

We our partner

der alt-Text

Anzeigen

Die 3 aktuellsten Branchenjobs